Le thé de compost pour traiter un pommier malade

Le thé de compost nous offre une solution sans pesticide pour redonner la santé à un arbre fruitier.

Le pommier que nous traitons aujourd’hui est gravement atteint par la tavelure, ce petit champignon qui fait des taches noires sur les pommes. Dans ce cas-ci, les pommes tombent de l’arbre avant d’avoir atteint leur maturité. 

Nous appliquons le premier traitment alors que les premières feuilles viennent de sortir.

image.jpg
image.jpg

L’application permettra de couvrir la surface des feuilles pour éviter que les pathogènes ne s’installent ou combattre ceux qui sont déjà installés.

Les cultures bactériennes et fongiques du thé de compost agissent de quatre manières: 

  1. Elles se nourissent des pathogènes présents dans l’arbre, ce qui réduit leur emprise sur ce dernier;
  2. Elles occupent l’espace qui serait disponible pour les bactéries et champignons nuisibles, lesquels ne pourront pas s’installer — en fait, elles pourront même se nourrir des spores qui se déposeront une fois le thé appliqué;
  3. Elles aident le cycle de la photosynthèse en donnant les outils à l’arbre, qui pourra mieux produire ses protéines;
  4. Comme l’arbre transforme mieux les acides aminés (qui attirent les insectes nuisibles)  en protéines, ils devient moins attrayant pour ces insectes.

D’ici à la cueillette des pommes, nous ferons quatre autres applications du thé de compost. Pour aller plus loin, nous pourrons même traiter les feuilles tombées à l’automne, agissant ainsi sur la totalité du cycle des pathogènes. 

L'aménagement comestible, c'est bon dans' bouche!

L’idée, c’est de refaire son aménagement paysager pour qu’il produise des fruits, légumes et fines herbes frais durant toute la saison.

En Amérique du nord, depuis plusieurs décennies, on a accepté de réduire nos aménagements à une fonction purement esthétique. Pourtant, c’est souvent beaucoup de travail, qui est à refaire année après années, parce qu’on cherche surtout à figer le décor.

Pourtant, la nature évolue, et c’est d’ailleurs sa force. Il m’apparait plus intelligent de s’inspirer de cette force, et d’avoir une vision à long terme de l’aménagement. Non seulement on s’évite pas mal de travail, mais en plus, il devient possible de penser à moyen et à long terme, pour que l’écosystème deviennent une source de nourriture fraîche.

En utilisant des plantes vivaces et en comprenant notre sol, le travail nécessaire est réduit au minimum. Les plantes se développent, deviennent plus productives et plus en santé. Notre terrain fixe le carbone, puisque les plante croissent.

En 2019, il n’y plus de raison de faire des aménagements stériles et toxiques, nourris aux pesticides. Maintenant, on sait comment favoriser les écosystèmes résilients, productifs, qui demandent peu d’entretiens et qui sont d’autant plus magnifiques.

récolte de trèfle rouge et pensée sauvage

Aujourd'hui, avec les enfants, récolte et séchage de trèfle rouge qui entrera dans la composition de la tisane de fleurs. Le trèfle rouge est non seulement très beau et bon en salade mais il est également très nutritif et minéralisant. C'est une plante qui aide à détoxiquer l'organisme, rétabli l'équilibre hormonal et a des vertus antitumoral et anticancérigène. Intéressant pour: problèmes de peau, acidité, ostéoporose, grossesse, spm, ménopause, anxiété...Une magnifique mauvaise herbe à conserver dans vos plates bandes!

Au diable le désherbage!

Voici une façon simple, rapide et efficace d'ouvrir une nouvelle parcelle de jardin sans avoir à vous battre avec les mauvaises herbes!

Avant

Carton ou papier kraft

 

Recouvrir de BRF

 

 

   Planter en ajoutant dans chaque trou de plantation une poignée de compost vivant   

 

Planter en ajoutant dans chaque trou de plantation une poignée de compost vivant

 

    Et voilà le travail!

 

Et voilà le travail!